Mis en avant

Parlons transformation digitale : Rassembler tous les architectes ?

Parlons transformation digitale : Rassembler tous les architectes au sein d’un pôle d’Architecture permet de qualifier tous les besoins et d’apporter une réponse homogène, et de respecter les nouveaux principes d’architecture du S.I. –> VRAI ou FAUX ?

VRAI …. Mais à quel prix !
– La tour d’ivoire des Architectes devient le principal goulot d’étranglement de la D.S.I
– Beaucoup de budget est dépensé pour tout étudier à l’avance, les équipes en charge perdent leur droit à l’erreur et leur esprit d’innovation
– Les solutions sont pensées par les Architectes, qui vont privilégier les principes d’Architecture, au détriment de l’autonomie des développeurs, de la flexibilité, et de la capacité à changer
– Les trajectoires sont claires, mais les travaux de raccordement et de « stretch » se multiplient, pour permettre aux nouvelles plateformes et au legacy de cohabiter

Bien gérer son architecture IT, c’est réussir son projet de transformation digital

Mis en avant

Savoir protéger l’émergence

28 mai 2019


LISTEN + HEAR

 « Cette expérience Agile est un échec, les équipes n’adhèrent pas », « Agile c’est bien, mais pas chez nous, on a trop de spécificités en interne », « L’agilité, on en a mis un peu partout chez nous, mais dans les faits, ça ne change rien … »

Etes-vous dans un contexte prêt à basculer en mode agile, mais qui rencontre des retards à l’allumage ?

FACE + REALITY

Le passage en mode agile est un tel renversement culturel qu’il est difficilement envisageable de saupoudrer un peu d’agilité sur une organisation existante, ou même de faire basculer l’ensemble de l’entreprise en mode big-bang.

Pour faciliter la transition, envisageons une « Expérience Agile », un laboratoire qui permettra de superposer le calque de l’agilité, et le calque de l’entreprise.

En revanche, mettre au point un laboratoire, ne va pas faire de cette expérience un succès immédiat. Ni spectaculaire.

Au-delà de l’effet d’annonce, la vraie vie, le véritable contexte de l’entreprise va infuser au sein de l’expérience Agile. Comment ? via les canaux structurant de l’entreprise :

  • Les Finances : Comment l’expérience agile va-t-elle s’intégrer dans le reporting financier de l’entreprise ? Dois-je considérer que cette équipe agile est dédiée uniquement à une expérience ? Est-ce une équipe pérenne dans la chaîne de valeur de l’entreprise ?
  • Les Ressources Humaines : Comment manage-t-on les ressources participant à cette expérience ? Quid des primes et des objectifs annuels des salariés ? Dois-je créer une « bulle agile » au sein de l’organigramme ? et dois-je insérer cette équipe agile dans le process actuel de l’entreprise ?

DECIDE + PROTECT

Si l’entreprise souhaite effectuer une transformation de sa Direction des Systèmes d’Information, du Pôle I.T., et de positionner une première expérience agile, la clé du succès est de sécuriser cette entité naissante.

Une première expérience agile, ne fait pas le poids contre 20 ans de process, de gestion en mode projet, d’évaluation annuelle et de frustrations managériales.

La volonté du Top Management de passer à l’agilité, ne doit pas faire oublier que l’agilité ne s’impose pas. Elle naît dans les équipes IT, des équipes entraînées à la « discipline agiliste », des équipes autonomes.

Vous souhaitez lancer ou relancer une expérience agile : Il est déterminant de sécuriser l’équipe, afin que celle-ci puisse commencer à accélérer et surtout, à innover. L’équipe ne doit se brûler à faire le « stretch » et la jointure avec l’existant.

L’équipe agile doit se focaliser sur des livraisons qui apportent de la valeur pour le Métier.

On-the-go #1 : Savoir protéger l’émergence